A  l’Université

Question  à  Eva  Sizaret,  orthophoniste  au  Service  de  Santé  Universitaire  (SSU)  de  l’université  de  Tours  :

Quel  est  le  dispositif  d’accompagnement  actuellement  mis  en  place  pour  les  étudiants  dyslexiques  dans  notre  établissement  ?

« Je  vois  en  bilan  orthophonique  les étudiants  en  demande  d’aménagements  d’épreuves  ou  de  scolarité  dans  le  cadre  d’une  dyslexie-dysorthographie  majoritairement.  Je  suis  présente  à  10%,  soit  1/2  journée  par  semaine.  Je  reçois  généralement  les  étudiants  en 2  séances  :  l’une  consacrée  à  l’entretien  et  l’examen  clinique  (pendant  lequel  je  réalise  une  évaluation  de  la  lecture,  de  l’orthographe  et  de  domaines  cognitifs  connexes).  La  2ème  séance,  plus  courte,  est  consacrée  à  la  conclusion  de  l’examen  clinique  et  à  quelques  conseils  pour  pallier  les  troubles  d’apprentissage,  adaptés  à  chaque  étudiant.
Ensuite,  je  suggère  des  aménagements  d’examen  ou  de  scolarité  en  fonction  du  handicap  de  l’étudiant  rencontré,  à  destination  du  médecin  du  SSU  qui  formalise  la  demande  d’aménagements.
Les  étudiants  dyslexiques  souhaitant  bénéficier  d’aménagements  doivent  s’adresser  au  SSU. »

Eva  Sizaret  est  présente  au  SSU  (60,  rue  du  Plat  d’Etain  à  Tours)  le  lundi  après-midi,  en  période  universitaire.